Les 6 spécificités qui font de la sophrologie une méthode différente 

Elle propose des techniques à médiation corporelle. Le corps étant posé au centre de la méthode, c’est à partir de l’expérience du corps, de ses ressentis et sensations que le mouvement vers un mieux-être global s’amorce.

Elle favorise une détente à la fois physique et mentale. Vivre l’expérience de ma détente corporelle m’aide à prendre de la distance avec mes cogitations mentales et mes conflits internes ce qui me permet d’accéder plus aisément à des solutions constructives.

Elle invite à accueillir « ce qui est ». Les tensions, anxiétés, ou les émotions considérées comme étant négatives. Voire, accueillir ce qu’il m’est est impossible d’accueillir à un moment donné. Lorsque j’accepte « ce qui est », sans a priori, je créée de l’espace pour modifier ce qu’il me paraît important de modifier mais je créée aussi de l’espace pour saisir et cultiver tous les aspects positifs de mon existence.

Elle tient compte de la particularité de chacun•e. Plutôt que d’offrir un « prêt au bien-être » collectif, la sophrologie propose des techniques qui font appel aux ressources particulières de l’individu. J’apprends donc à puiser de manière illimitée dans le matériau le plus puissant qui soit, à savoir ma propre expérience de vie, et plus particulièrement, ce qui a été bon pour moi + ce qui est bon pour moi + ce qui sera bon pour moi dans l’à-venir.

Elle aide à « somatiser le positif ».  Le terme de « somatisation » est employé lorsque des conflits psychiques se traduisent par des symptômes ou des maladies. La sophrologie met en lumière qu’à l’inverse, une pensée, une évocation, une image mentale positive agit de façon positive sur le corps (de la même manière qu’une sensation corporelle positive agit de façon positive sur notre mental). Il s’agit donc de somatisation positive.

Elle est est un outil précieux à portée de la main. Les exercices sont simples d’accès, relaxants, accessible à tout le monde, à tous les âges. Il est possible de les insérer dans un quotidien souvent encombré. Avec un peu d’entrainement, elle devient un rendez-vous avec soi-même, une gymnastique de vie sereine.