La sophrologie adaptée aux personnes âgées

Mener une séance de sophrologie avec une personne âgée de 90 ans, cela signifie s’adapter totalement à la personne qu’elle est, à ce moment précis de sa vie et à ce moment précis de la séance. 

La méthode sophrologie ne brille jamais autant que lorsqu’elle se déploie « avec » et « au rythme de ». 

Je partage ici une séance avec Madame M. dont je suis la sophrologue depuis 4 ans. Je me déplace à domicile. Elle vit chez elle, soutenue par deux infirmières et une dame de confiance qui se charge de ses courses et de son ménage. Elle se déplace peu, avec l’aide d’un déambulateur. 

Je lui propose de vivre une Sophro Respiration Synchronique. La SRS est l’une de nos techniques permettant de vivre par exemple, une intention positive au rythme de la respiration. Voici ce que Madame M. « fait de cette séance ». 

Elle a l’idée de deux intentions. L’une pour elle, l’autre pour moi. Je suis partante. Elle préfère les dire à haute voix. Je suis partante également. 
Une fois qu’elle a prononcé ses deux intentions, elle les vit en synchro respiration comme prévu dans la séance de base, puis je lui demande ce qu’elle pourrait encore faire avec ces intentions positives. Elle me répond : « les chanter » ? Bien entendu, je valide. Et elle chante aussitôt ses deux phrases intentionnelles tout en riant de joie de s’entendre chanter.  Je l’invite alors à poser ses deux mains sur la poitrine pour ressentir les vibrations de sa voix.


Puis je lui propose : « peut-être pourriez-vous faire un poème de ces deux intentions positives » ? Et, toujours autour de ses deux phrases, elle crée un poème rimé qu’elle déclame fièrement. 

Lancées comme nous sommes dans une séance de sophrologie libératoire, je lui propose alors de danser ses deux intentions de base. Madame M. me répond « ça c’est quand même plus difficile » ! 
Mais en fait non… car elle fait danser lentement ses deux mains et sa tête au rythme de ses deux phrases intentionnelles. Un sourire s’affiche sur son visage. Madame M. est heureuse, et la sophrologue aussi. 

Un merveilleux temps de travail pendant lequel nous avons ri de plaisir et d’émotion.

Lorsque je l’ai quittée, elle m’a lancé « comme vous me faites du bien Marcella ». Je lui ai répondu « vous aussi Madame M. vous me faites du bien, beaucoup de bien ». 

La sophrologie c’est aussi cela. Ce temps où le corps se remet en marche, avec ses moyens du moment… et que cela procure un mouvement de vitalité et de joie. 

Marcella sophrologue Paris 15e

@Reproduction écrite de la séance interdite. Usage oral et professionnel autorisé.

Suivez et partagez!

Cet article a 12 commentaires

  1. chantal Beaujolais

    La Sophrologie est un partage finalement. Nos intentions de soulagement, de gestion et de libérations sont telles que le sophrologue ressent cet allègement lui aussi avec tellement de satisfaction. Les regards et les sourires en disent long
    Je verse une larme en lisant car je suis aux côtés de ma Maman en ce moment. Elle a 93 ans et décline fortement. Ce témoignage est tellement beau et me parle forcément.

    1. Marcella

      Oui chantal. C'est tout à fait ça. Merci pour vos mots et un grand salut à votre maman au bel âge de 93 ans!

  2. Elc

    Magnifique de voir comme l’Etre de chacun est createur pourvu qu’on l’invite à s’exprimer et se libérer. Vous faite un accompagnement fabuleux et bien inspirant. Vos sophronisés ont de la chance de vous avoir. Dixit une autre sophrologue !

    1. Marcella

      Merci Elodie pour votre message. La sophrologie nous offre des outils fabuleux que l'on peut utiliser à loisir selon les circonstances. Oui c'est formidable. Amitiés à ma consoeur.

  3. Catherine

    Merci pour ce temoignage, ce sont des persinnes comme votre cliente qui m'ont motivé a devenir sophrologue. Votre approche libre et positive me plait beaucoup et avec votre accord, je l'expérimenterai.
    Bon week-end

    1. Marcella

      Catherine, grand merci. Je vous incite même à l'expérimenter autant que possible. Je les partage pour cette raison. Amicalement.

  4. CATHY

    Magnifique temps de partage ! merci !

    1. Marcella

      Merci beaucoup Cathy. N'hésitez pas à vous-même le pratiquer, le partager. Amicalement.

  5. Vittet

    Bonjour. Je suis à la moitié de la formation pour devenir sophrologue. En parallèle, je suis aide soignant en Ehpad. J'ai eu la chance de pouvoir faire une SDBV et DSDBV avec une dame de 85ans atteinte de la maladie d'alzheimer. Cette instant fut magique et bénéfique pour nous 2. Votre histoire m'a rappelle énormément la mienne avec cette dame. Merci pour votre beau récit ❤️

    1. Marcella

      Merci pour votre témoignage. À chaque fois que l'on interagit de cette manière avec une personne plus fragilisée, que cela soit par la maladie ou autre chose, c'est un pas de fait. Bravo.

  6. Marie

    Je trouve cette expérience formidable de tendresse. Je suis moi-même sophrologue et j'avais adapté des petites choses toutes simples pour ma mère très âgée, disparue aujourd'hui et je pense à elle. Merci

    1. Marcella

      Je vous remercie Marie pour votre témoignage. Les petites choses toute simples sont souvent les plus efficaces. On a parfois tendance à l'oublier. Simple n'est pas simpliste. La sophro nous le rappelle. Amitiés.

Laisser un commentaire