La pensée qui se déplace

Ce qui me rend heureuse : les gens que j’aime et qui m’aiment, la natation, la marche, la solidarité, mon métier, les lacs profonds sous le ciel à l’aube, la galette des reines.  Mais au-delà de ces classiques, ce qui me rend la vie heureuse, c’est quand la pensée se défige, quand elle se « déparesse ». Ce qui me rend la vie heureuse c’est quand la pensée…

4 commentaires